La Compagnie des Loups

Assemblée regroupant de nobles seigneurs unis les uns envers les autres comme le ferait une compagnie de loups.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Renouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Foxhound
Admin
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 47
Localisation : Perpignan (66).

MessageSujet: Le Renouveau   Ven 28 Oct - 18:46

Lunor, 17e-X-16

Depuis plusieurs nuits sans lune, le seigneur Foxhound était songeur...plus de 15 000 loups manquaient à leur maître, tombés sur les champs de batailles de conflits provoqués et subis qu'ils n'avaient pas voulu.

La Plume Noire, belle et noble assemblée ne rassemble plus les valeurs auxquelles le seigneur aspire.
C'est pourquoi en ce jour le seigneur Foxhound fonde une compagnie du renouveau, Les Loups d'Okord.
Renoncer aux anciennes querelles et nouer de nouvelles alliances seront nos motivations premières pour le bien du royaume d'Okord.

"Pour la Gloire et la Ruine".
Revenir en haut Aller en bas
http://les-loups-d-okord.forumactif.com
Foxhound
Admin
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 47
Localisation : Perpignan (66).

MessageSujet: Re: Le Renouveau   Ven 28 Oct - 18:54

"Voyageur, ne vous promenez jamais seul le soir sur la lande, vous risqueriez d'y rencontrer le Loup d'Okord:    Hoooooowwwwwl ".

La nuit était noire, sans lune, pas un bruit en cette cité.
La Forteresse de Loup Noir, place forte emblématique du seigneur Foxhound accueillait cette nuit une entrevue des plus secrètes. Depuis plusieurs lunes déjà, des seigneurs de grandes valeurs avaient été contactés par le Loup afin de concrétiser l'idéal d'une compagnie unie, respectueuse et respectée du royaume d'Okord.

A l'entrée des catacombes de la citadelle, aucune lumière, pas même une torche allumée, cependant, luisaient dans les ténèbres deux yeux flamboyants semblant en garder le passage. Fenrir, le loup géant de l'hôte de ces lieux attendait sans bouger...Les sens en alerte.

Ils arrivaient....
Des cavaliers venus de tout Okord à la demande du seigneur entraient dans le fief du Loup.
Ni blason de maison, aucun signe distinctif, le visage recouvert d'une capuche, rien ne laissait présager de l'identité du seigneur.
Un à un chaque invité se dirigeait vers l'entrée des catacombes, Fenrir les attendait.
Le comte avait pris soin de oindre le parchemin d'une phéromone qui laisserait une marque sur les mains des convives: La  marque du Loup.

Le premier seigneur à s'avancer, se présenta devant Fenrir qui le dépassait d'une tête; cette bête fantastique était impressionnante. Tendant une main fébrile vers cette gueule monstrueuse, le loup renifla et s'écarta laissant passer le seigneur qui sans demander son reste descendit les escaliers en prenant garde de ne pas se rompre le cou en glissant.
Les invités passaient à leur tour devant Fenrir qui à chaque fois s'écartait pour permettre l'accès aux catacombes.
Soudain, un grognement semblant venir des enfers eux même se fit entendre et la mâchoire de la bête se referma sur le cou du seigneur Tempérance, sectionnant net la tête du malheureux.....
Depuis un petit moment, le seigneur Foxhound était méfiant à l'égard de ce tout nouveau vassal bien entreprenant a se développer de manière bien rapide pour être honnête....Tempérance n'avait reçu aucun pli du seigneur des loups......ainsi périt le jeune chevalier.
"Bien que je ne sache pas pour le compte de qui Tempérance espionnait, cela servira de leçons aux éventuels traîtres".

L'humidité des murs suintait sur les marches les rendant très glissantes, d'aucun maladroit s'y serait rompu l'échine sans coup férir mais la malédiction d'Okord ne frapperait pas cette nuit.
Apres avoir passé un portillon rouillé dont le grincement arrachait l'ouie, l'assemblée se retrouva dans une pièce éclairée par la lumière blafarde de quelques rares bougies.
Au centre, un chevalet sur lequel était posé une peau d'animal, généralement de mouton ou de chèvre, qui est apprêtée spécialement pour servir de support à l'écriture; un parchemin.
Le Seigneur Foxhound s'adressa aux nobles réunis devant lui:
"Mes amis,
je me suis permis de vous réunir en grand secret afin d'élever la Chevalerie et ses valeurs afin de respecter et d'être reconnus comme respectables dans le royaume tout entier.
Vous êtes des seigneurs de grandes valeurs et vos exploits militaires ne sont plus à conter.
C'est pourquoi, afin de rompre avec d'anciens comportements qui  me correspondent nullement, je fonde Les Loups d'Okord.
Le Choix maintenant est votre.



Dernière édition par Foxhound le Lun 7 Nov - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://les-loups-d-okord.forumactif.com
Ayla
Admin
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 54
Localisation : région parisienne

MessageSujet: Re: Le Renouveau   Mar 1 Nov - 0:55

Ayla avait revêtu sa plus modeste pelisse noire et s’apprêtait à enfourcher son Pur-sang Diabolo.

« Votre Altesse, que faites-vous ? c’est insensé de voyager seule »


« Allons, Miroul, n’aie crainte… La Tour du Loup Noir n’est pas si loin ! Et c’est une réunion secrète, inutile d’alerter tout le royaume avec une escouade de 10 000 hommes. Tu sais bien que tous mes faits et gestes sont épiés... »

Ayla connaissait bien cette forteresse qui fut sa propriété pendant quelques temps, après avoir été celle de son regretté suzerain, le seigneur Rafadnar avec qui elle avait fondé la Plume Noire. Mais il n’est plus de ce monde et Piotr non plus. La Plume avait perdu de sa ferveur depuis leur disparition.
Tout en pensant à ses anciens amis avec tristesse, elle se dirigea sans difficulté vers l’entrée des catacombes.

Fenrir était à l’entrée et la reconnue de suite, il semblait heureux de la voir et lui fit la fête. Elle lui caressa la tête, l’embrassa.
« plus tard les câlins Fenrir, ton maître m’attend » il la regarda descendre les escaliers avec un petit couinement dans la gorge.

Arrivée dans la pièce elle s’approcha de son époux.

"hé bien, je suis la première ? je vais donc en profiter pour préparer un breuvage de mon cru, j’ai apporté tous les ingrédients nécessaires. Ce soir est un grand soir mon époux, ton rêve va enfin se réaliser et je suis heureuse d’y contribuer"


Les suivants ne tardèrent pas à se présenter. On entendit Fenrir grogner, puis un cri humain déchirant…
"ton idée des phéromones était vraiment excellente mon tendre et cher époux, tu es le plus grand des loups, ton flair est infaillible »

Après le discours du Comte Foxhound, Ayla s’approcha du parchemin, sortit sa dague avec laquelle elle entailla son poignet. Quelques gouttes de sang coulèrent sur le parchemin.
« Longue vie à la Compagnie des Loups"
Revenir en haut Aller en bas
messire francois
Loup


Messages : 24
Date d'inscription : 29/10/2016

MessageSujet: Re: Le Renouveau   Ven 4 Nov - 20:42

Messire Francois avait chevauché de longues heures pour arriver dans la tanière du loup. Les mesures de sécurités mises en place par le seigneur Foxhound avaient gagné en efficacité ces derniers temps. Il ne manquerait plus que le loup qui garde l'entrée ne se trompe et le confonde avec sa ration de viande rouge. Mais rien de cela, le loup le guida jusqu'à une entrée qui semblait descendre dans gueule sans fond.

Le seigneur Francois écouta le discours du loup d'Okord et son audace à créer sa maison lui plut immédiatement, ce pacte si simple fut il était la base de ce qu'un maison devait fournir à ses membres. De plus le seigneur Foxhound était de loin un homme de paroles et de confiance. Après avoir vu la reine Ayla apporter son sang sur le pacte, le seigneur Francois abaissa son capuchon et pris la parole.


"Il n'est point besoin de faire de mystère en mon cas. Il y a bien longtemps que ma maison aspire a ce que propose le seigneur foxhound. Je serais fier d'entrer dans votre compagnie et de la servir en frère."

Il pris la dague glissée dans sa manche et pris place devant le chevalet. Il s'entailla la paume, mis son autre poing fermé dans sa paume et appliqua un poing ensanglanté sur le parchemin.

"Pour l'honneur et la fraternité !"
Revenir en haut Aller en bas
seby
Loup


Messages : 19
Date d'inscription : 30/10/2016

MessageSujet: Re: Le Renouveau   Dim 6 Nov - 12:51

Le voyage fut long pour revenir de Plume gelée où le Duc Seb avait quitté l’ost de sa suzeraine jusqu’ à Camaloth derrière ses hautes murailles. Il s’enferma dans son fort et laissa ses fidèles s’occuper du retour de ses troupes.
Quelques semaines plus tard, une troupe de chevaliers arriva pour rendre compte de l’état de son armée.
La troupe entra dans le fort, à sa tête, un chevalier en armure de plus de 2 mètres de haut, hache à la main, hissé sur un cheval à l’échelle du chevalier. Le chevalier stoppa son cheval et en descendit d’un bon, le sol en trembla autour de lui !  Il monta des escaliers en bois qui se mirent à pleurer sous son passage.
Un chevalier de la troupe qui mit pied à Terre cria « il n’aurait pas grossi depuis notre dernière venue ! ».
Le chevalier stoppa sa montée au grand damne des planches de bois qui supportées la masse puis il pivota, le bois craqua ! Il regarda le chevalier qui avait dit cela puis croisa le regard d’une fermière qui en perdit son panier. Le chevalier dit d’une voix grave « Au lieu de dire des conneries, aide cette pauvre dame ! ».
Le chevalier se retourna et reprit sa montée jusqu’à l’endroit où l’attendait le Duc Seb.
Il entra dans une pièce en se courbant pour passer à travers la porte. Le Duc était assis dans sa chilienne et contemplait le paysage depuis sa terrasse. Le chevalier s’avança jusqu’au bord de la terrasse.
« Vous avez une bien belle vue ici mon Seigneur. Vos troupes sont bien rentrées, elles sont même sur le pied de guerre si vous le souhaitez ! »
Le Duc Seb regarda son fidèle second. « Tu n’aurais pas un peu grossi  toi ? ». Le chevalier se renfrogna ce qui les firent sourire tous les deux.
Le Duc se leva et prit le parchemin qui était posé sur la table, il fit face au chevalier et leva la tête « Suis moi ! ».  Ils sortirent de la Tour et se dirigèrent vers la terrasse qui surplombait la place principale de Camaloth. De nombreux badauds étaient là, badauds qui avaient ouïe dire qu’il allait se passer quelque chose. Les 2 hommes se montrèrent à la terrasse, le silence se fît.
« Je vous présente le Seigneur Abzalon ! »
Duc  Seb tendit un parchemin à Abzalon. Il le prit, l’ouvrit et le lit. Abzalon croisa le regard de son seigneur qui ne fit rien voir de ce qu’il pensait. Abzalon relut le parchemin puis regarda la foule qui attendait qu’il dise quelque chose !
Abzalon prit sa hache et la leva bien haut, la tension était à son comble il cria « Je serai un Loup ! »
Pour ne pas heurter la sensibilité des plus jeunes je ne parlerai pas de l’orgie  générale qui s’est abattue sur  Camaloth après cette nouvelle. Imaginez juste des tonneaux qui se vident et des hommes et des femmes qui se déshabillent…  A en faire rougir la Tour Rose !
Abzalon partit quelques jours plus tard avec sa troupe et mit le cap sur la Tour du Loup Noir  avec dans sa besace, le pacte des loups qu’il allait signer de son sang !
(Abzalon vient d’un très beau roman du même nom de Pierre Bordage)
Revenir en haut Aller en bas
matox
Loup


Messages : 1
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Matox - Louveteau   Lun 27 Fév - 11:25

Il avait longtemps voyagé dans des contrées lointaines, combattu fièrement, récoltant gloire et fortune, gravi des tels sommets qu'il tutoyait les dieux; il connut aussi l'amertume de la défaite, l'humiliation de la captivité, l'esclavage, la vermine et la mort.
Il avait aimé des femmes merveilleuses, vécu dans des palais, connu la solitude et le renoncement des ermites; il connut aussi des amitiés indestructibles, la trahison et la lâcheté …
Comme une nef portée par les vents, il avait traversé la vie de succès en réussites et, le vent tombant, erré, les voiles pendantes, dans d'étranges brumes, entouré de mystérieuses et néfastes présences... Avant que le vent ne resouffle et l'emporte de nouveau …
Le Hasard l'amena en Okord, où, paisiblement il n'aspirait qu'à poser ses bagages.
Peut-être trouver une compagne,  planter enfin ces vignes qu'il avait ramenées de ses périples et qui faisaient un vin si bon qu'il donnait envie de chanter; enfin il allait profiter de la paix à laquelle un homme aspire quand il se retourne et voit le chemin parcouru.
Et bien non! Çà ne sera pas pour ce coup-ci! Il soupira et alla chercher Faucheuse, son épée.
Décidément l'espèce humaine est belliqueuse et incorrigible, voilà que ses voisins lorgnent sur ses biens et sur sa mie; il ressentit le picotement familier au niveau du sacrum, quand il chevauchait devant ses troupes et qu'apparaissaient les bannières ennemies. Il faudra se battre encore, son sang battit plus fort ...
Son suzerain Messire François, homme de confiance, l'amena un soir de lune noire dans une forteresse où, de froids couloirs en escaliers glissants, ils arrivèrent devant une terrifiante statue qui le fit frissonner par son réalisme, puis sursauter lorsque la statue tourna la tête, dardant sur lui des prunelles de feu et découvrant des crocs redoutables, déjà il empoignait Faucheuse « Tout doux Matox, tout doux Fenir »  rassura Messire François, « voici Fenir, nul besoin de porte ici avec un tel gardien »  ils continuèrent sous le regard perçant du loup.
Ce soir là fut scellé un pacte unissant Matox avec ceux qui l'avait signé avant, la meute avait un nouveau membre.
Venez en Arcadia mes seigneurs allons percer quelques fûts et escambiller quelques ribaudes de mes fiefs, mes marmiteux nous rôtiront divers volatiles et je vous conterai les fables des contrées lointaines ; qui sait vivre sait se battre et sait morir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Renouveau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Renouveau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au printemps (Triste renouveau de Dame Nature)
» Renouveau et Greetings halloween sont en ligne!
» Karak Draka : le renouveau
» Renouveau AMAP
» Renouveau et sagesse traditionnelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie des Loups :: Le Pacte des Loups :: La Section Roleplay de la Compagnie-
Sauter vers: